Le corps et les émotions au cœur du travail social : Perspectives professionnelles et formatives. Journée d’étude ETSUP le mardi 24 mai

Journée d’étude organisée par Gilles Garcia et Cédric Laheyne le mardi 24 mai à la Maison des association de solidarités (Paris 13e). Inscription gratuite : présentiel (70 places) ou en distanciel (webinaire Zoom).

Cet événement s’inscrit dans un cycle de deux journées d’étude financées par le dispositif « Soutien aux projets des associés » de la Communauté d’universités et établissements (ComUE) Université Paris Lumières.

Extraits de l’argumentaire :

De nombreux travaux se sont penchés sur la place et le rôle du corps et des émotions au sein des établissements sociaux et médico-sociaux, qu’ils traitent de l’accompagnement d’adultes en difficulté, d’enfants à protéger, que des personnes en situation de handicap ou encore confrontées aux effets du vieillissement. Le travail social, qui se singularise par une forte composante relationnelle, implique au quotidien une mobilisation du corps et des émotions, autant du côté des professionnels que des personnes accompagnées. Paradoxalement, « la part sensible du travail telle qu’elle s’exprime à travers les expériences corporelles » (Pillon, 2014, p. 152), bien que mobilisée dans la pratique, demeure faiblement intégrée dans l’apprentissage de l’action professionnelle.

Lire la suite sur le site web de l’ETSUP

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search