La régulation des émotions : critère d’évaluation dans la formation des groupes d’entraide scolaire en classe préparatoire littéraire ?

Ce nouvel article scientifique de Cédric Laheyne, formateur à l’ETSUP et docteur en Sciences de l’Education (Université Paris 8, CIRCEFT-ESCOL / ESS Amiens, CURAPP) est publié dans le Journal en ligne E-JIREF, Evaluer- Journal international de recherche en éducation et formation, numéro daté de juin 2022. Cette revue scientifique est publiée par l’Association pour le Développement des Méthodologies d’Évaluation en Éducation (ADMEE-Europe).

Résumé : Dans le contexte d’une classe préparatoire littéraire aux grandes écoles, dispositif de formation emblématique de l’élitisme au sein du système éducatif français, cet article s’appuie sur une recherche doctorale menée au sein de la filière littéraire B/L (lettres et sciences sociales). A partir d’une enquête par observation et entretiens semi-directifs, il montre que l’évaluation formelle à l’oeuvre traditionnellement dans ce dispositif est complétée par une autre forme d’évaluation plus implicite.
Celle-ci se fonde sur des jugements forgés par les élèves et prend pour critère la capacité de régulation des émotions mobilisée au cours des épreuves. Ce travail de recherche a pour hypothèse que ce processus évaluatif est à l’origine de la formation des groupes d’entraide scolaire, en particulier ceux qui se destinent à la préparation des concours les plus prestigieux. Il souligne à ce titre le poids des facteurs de la trajectoire scolaire et de règles de sentiment pour intégrer des groupes d’entraide scolaire performants. Il revisite dans ce contexte les rapports entre évaluation formelle et évaluation informelle et les apprentissages sous-tendus par cette dernière. Il met enfin en lumière l’importance des savoirs par incorporation dans la constitution d’une élite sociale au sein même d’une filière d’élite et les stratégies développées par certains élèves pour contourner les jugements d’exclusion, par la mobilisation d’un travail de figuration qui vise à cacher les émotions.

Mots-clés : Evaluation, classe préparatoire, émotion, utilité sociale, entraide scolaire.

Comme le dit l’auteur lui-même, “si le terrain de recherche est différent des réalités quotidiennes des formateurs en travail social, l’objet même peut intéresser les acteurs de la formation, à propos de l’importance de l’évaluation informelle dans la formation des groupes d’entraide étudiants”.

Lire l’article en ligne



Citer ce billet
Thomas LOISEL (2022, 30 juin). La régulation des émotions : critère d’évaluation dans la formation des groupes d’entraide scolaire en classe préparatoire littéraire ? Formation et recherche en travail social. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oka0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search